Déshabillons l’histoire de France de Gonzague Saint Bris

Un panorama intéressant, truculent et étonnant de la sexualité et de l’érotisme en France au fil des siècles, des Gaulois à la Grande Guerre.

L’opportunité aussi d’en apprendre plus sur la place de la femme, sur le rôle de la religion, sur les us et coutumes à différentes époques, sur les inspirations des artistes, sur la vie « cachée » des grands hommes de l’Histoire, sur l’acceptation des différences ou non (homosexualité notamment…)…

Dans ce livre de Gonzague Saint Bris, on apprend par exemple…

  • que les Gaulois, ces soi-disant barbares, étaient bien plus propres et attentifs à leur hygiène que leurs arrière-arrière-petits-enfants.
  • que le grand séducteur Henri IV « puait comme un bouc ou, disaient certains, comme une charogne, tout en étant couvert de poux, de morpions et de gale ! ».
  • que le sexe de Napoléon, coupé le lendemain de sa mort, a été conservé en relique (gloupssss). Suscitant l’intérêt de nombreux partisans-collectionneurs-nostalgiques (?) depuis 1821. Mystère, à l’heure actuelle, le sexe de Napoléon a disparu !
  • que l’oeuvre de Courbet « L’Origine du monde » fut acclamée lors de sa présentation en 1867 par des hommes subjugués par l’audace de l’artiste et son point de vue original. Puis cachée derrière d’autres tableaux plus « chastes » par les propriétaires qui l’ont acquise par la suite.

Bref des trésors d’informations et d’anecdotes que Gonzague Saint Bris décrit, raconte et détaille avec beaucoup de précision et de passion.

Déshabillons l’histoire, Gonzague Saint Bris, édition Texto, Tallandier.

Et vous, vous en pensez quoi ? Laissez un commentaire !